Coup de soleil du lundi matin : Calypso Valois

Passée par le théâtre, le cinéma et Cinema - son duo avec Alexandre Chatelard - la chanteuse Calypso Valois se révèle aujourd'hui avec un premier morceau justement nommé « Le Jour ».

Nouvelle nouvelle vague. Comme ses Stinky Toys de parents – elle est la fille d’Elli et Jacno –, Calypso Valois a d’abord chanté l’amour solitaire 2.0, mais en duo. Ca s’appelait Cinema, projet proto-pop qu’elle a fondé avec Alexandre Chatelard. Une belle pop synthétique qui préfigurait de ce qu’allait devenir la pop française des années 2010 (Exotica et The Pirouettes) et jouée en couple, forcément.

Héritière. Calypso a participé, malgré elle, à la compilation rendant hommage à son père, « Jacno Future » en 2011. « Etienne Daho a insisté pour que je fasse au moins des chœurs » disait-elle à l’époque, encore pudique. Cinq ans plus tard, elle corrige sa trajectoire avec Le Jour, premier titre d’un EP qui promet de badiner avec l’amour. Moins synthétique, le projet n’en réunit pas moins une tribu de « jeunes gens modernes » avec au casting des membres d’Eric Truffaz Quartet, Forever Pavot et VKNG.

Inattendu. À la production, on retrouve Yan Wagner – qui décidément nous surprend à chaque fois – qui met de côté les machines à techno pour jouer avec des hautbois, des batteries fines et une voix fragile, celle de Calypso, au bord de la rupture. Au final, Le Jour est un premier titre qui pue la liberté; c’est frais comme les derniers rayons de soleil de l’automne.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS