Erick Morillo, l'homme derrière le tube "I like to move it", est mort

C'était l'un des hymnes de l'eurodance des années 1990, son créateur est mort à l'âge de 49 ans, de raisons pour l'heure inconnues.

Le grand public le connaissait davantage sous le nom de Reel 2 Real, mais c'est sous son identité au civil qu'Erick Morillo a finalement passé l'arme à gauche. "Un peu en avance", diront certains (il avait 49 ans) ; "ce n'est pas forcément un hasard", répondront les autres (Morillo devait comparaitre en fin de semaine pour une affaire d’agression sexuelle remontant à décembre dernier). 

À la fois DJ et producteur, le Colombien restera malgré sa longue carrière l'homme d'un seul tube : I like to move it, écrit en 1993 en pleine folie eurodance. Un tube, d'aillleurs, où Morillo avait préféré laisser quartier libre à The Mad Stuntman dans le clip qui culmine aujourd'hui à 9 millions de vues. Ce n'était certes pas un chef-d'œuvre digne de Berlioz, mais I like to move it est devenu au fil du temps l'un des classiques des nineties aux côtés de No Limit (2 Unlimited) ou All that she wants (Ace of Base).

Plus récemment, en 2005, le titre avait été déterré (sic) pour le film Madagascar, avec cette séquence passée à la postérité, rappelant à quel point les plaisirs coupables sont souvent les plus jouissifs.

 

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS