Alerte : Lionel Richie veut ré-enregistrer "We are the world" pour tuer le coronavirus

Hasard des calendriers, la chanson vient de fêter ses 35 ans.

Après la chanson inédite de Bono sur le COVID-19, on pensait avoir vraiment (et hélas) tout entendu. Mais c’était sans compter sur Lionel « Hello it’s me » Richie. Dans une interview accordée au magazine People, l’Américain des années 1980 a cru bon de préciser que le fameux titre, aussi caritatif qu’insupportable, pourrait bien revenir dans une version reliftée afin de re-sauver la planète avec une grosse levée de fonds. « Il y a deux semaines, on s’est dit qu’on ne voulait pas en faire trop [sur la chanson] car ce n'était pas le moment de fêter un anniversaire. Mais le message est tellement clair… […] Chaque fois que j’essaie d’écrire un autre message, je rédige les mêmes mots. »

Et si vous êtes né.e après 1985, ça commence comme ça : « We are the world, we are the children, we are the ones who make a brighter day, so let’s start giving. » En boucle.

Rappelons qu’au départ, le titre publié le 7 mars 1985 a été enregistré avec 46 des plus grands musiciens de l’époque (incluant Michael Jackson, Quincy Jones, Bob Dylan ou encore Stevie Wonder) pour lutter contre la famine en Éthiopie. Aujourd’hui, Richie souhaite donc remobiliser le gratin mondial (The Weeknd ? Katy Perry ? Taylor Swift ? Kanye West ?) pour un bis repetita. Mais alors que l’Amérique est elle-même touchée par le confinement, reste à savoir comment le chanteur réussira légalement à réunir tous ces égos dans une même pièce. Surtout, question ultime : est-ce vraiment une bonne idée ? Vous avez 30 jours pour répondre. Ou, accessoirement, relire l'histoire du morceau, disponible ici. 

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK.
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail.

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins.
    CONTACTEZ-NOUS